juillet 10, 2020 10:07

Traversée des Pyrénées à pieds avec bébé

12h : Nous avons fait une touche sur la toile : un journaliste parisien veut s’entretenir avec nous par téléphone. En pause, nous l’appelons illico presto avant de ne plus avoir de réseau.

12h15 : Deux randonneuses arrivent dans la brume… nous les invitons dans l’enclos dans lequel nous faisons une pause.

🐄

Nous rigolons ensemble devant les réactions de quelques internautes qui cherchent des prétextes pour ne pas randonner à la journée avec des enfants.

13h : Nous repartons dans la brume.

15h : La tension est palpable entre nous… Il bruine depuis ce matin, alors que le soleil devait faire son apparition à la mi-journée. Nos extrémités détrempées commencent à sérieusement nous refroidir. 🥶🥶🥶Nous hésitons : planter le camp sur un sol détrempé ou continuer la descente en direction d’Aulus les bains à la recherche d’une altitude plus clémente.

18h30 : Nous retrouvons une entente cordiale en faisant la cueillette de girolles dans la descente.

19h : Nous arrivons sur Aulus par le monument aux morts, peu engageant, quand soudain Christian interrompt nos pensées mortifères. Habitant le coin, il nous indique un endroit pour bivouaquer ce soir. 2 minutes plus tard, on se voit offrir une place dans le jardin soignée de la maison de sa maman, Josette, 93 ans.

21h11 : Le moment est venu de dégainer notre poignée de girolles ramassées à la hâte dans la descente, pour préparer une délicieuse omelette. 🤡🍳Traditionalisme oblige : c’est Lyzou qui part en cuisine pendant que Jérôme siffle un verre de pastaga… 🍹Nos hôtes font fausse route, ils ne savent pas qui cuisine à la maison ! 🤣

22h : Dégustation faite : l’omelette est excellente! 👌Comme quoi, les femmes aussi peuvent faire des miracles en cuisine 😅

Classés dans :

Cet article a été écrit par Alizée Conraud

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

*