juillet 18, 2020 4:50

Traversée des Pyrénées à pieds avec bébé

14h : Aujourd’hui c’est jour de ravito. Nous chantons à tue-tête dans tout le camping : «Ravitoooo, Ravitoooo, Ravitoooo, Ravitoooo ». 🥳🥳🥳Comme le dit si bien Baloo – le cousin de l’ours des Pyrénées : « Il en faut peu pour être heureux. »19h20 : Apéro en compagnie des copains, ariégeois d’adoption : Simon et Etienne. Ils nous apprennent tout sur le mysterieux desman des Pyrénées – espèce endémique qui rivalise avec le genre humain autour de nombreuses bières artisanales🍻🍻🍻19h23 : Nous avons grand hâte de faire sa connaissance!19h25 : Nous ne savons pas si c’est à cause de la bière bien dosée mais maintenant les deux compères nous décrivent un crochet obligatoire pour ne pas manquer le Machu Picchu ariégeois : une cabane de mineurs désaffectée au pied d’une barre rocheuse. 😯😯😯19h30 : Nous reprenons de la bière et acquiesçons devant cette nouvelle opportunité qui s’offre à nous, sachant que nous ne ferons sans doute pas ce détour. Mais, l’ariégeois est sensible. Il ne faut pas le brusquer. 🤐🤐21h30 : Nous profitons de la fin de soirée pour capitaliser du temps de sommeil avant la journée de demain qui s’annonce austère. Montée… montée… montée 😅😅

Classés dans :

Cet article a été écrit par Alizée Conraud

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

*