août 23, 2020 6:42

Traversée des Pyrénées à pieds avec bébé

9h : Aujourd’hui c’est le 11e mois moiniversaire d’Ariane!!! Incroyable, notre Chocapic a survécu à toutes ses aventures et adopte désormais les traits d’une charmante fillette 🥰

9h10 : Pour fêter ce jour extraordinaire, nous programmons une randonnée ordinaire. Ponctuée de grosses pauses… Car, ça y est ! Notre petite belette crapahute sur deux pattes avec un peu d’aide. Elle demande de plus en plus à expérimenter la bipédie invitant bien souvent son papa à se relever, alors même que ses genoux profitaient d’une pause bien méritée. 😅

12h10 : En déjeunant à Sia, nous croisons un couple d’habitants d’une 40aine d’années nous proposant tous leurs services : une lessive, un bain pour Ariane, une pause sur leur terrasse de jardin. L’ennui, c’est que nous venons de terminer notre repas, et que tous les habits d’Ariane sont propres car la lessive on l’a faite le jour précédent dans un camping et à la main. On aime ça les réalisations artisanales 😅😅Nous aimerions un massage intégral avec extra voûte plantaire, une dégustation de pièce montée ou un baby sitting nous permettant de réaliser la troisième sieste de la traversée. Mais polis comme nous sommes, nous n’osons pas leur demander ces services… 🤐🤐

12h13 : Nous les remercions aimablement et reprenons la route.

14h30 : Ça y est! Nous y sommes! Le point névralgique de notre traversée est juste là, sous nos yeux… à portée de pas : une nationale rutilante, conjuguant cyclistes, automobilistes et GRdistes, sans nul doute le plus beau paysage qu’il nous ait été donné de trouver sur le GR 👌

14h35 : Croisant un couple de randonneurs, hyper enthousiaste, se targuant d’un :« Maaaagnifiiiiiquuee !!! On reviendra ! »Nous voilà rassurés : ils apprécient comme nous, le charme bucolique de cette campagne retirée à sa juste valeur. Les files de voiture prêtes à nous tailler un micro-short, s’évanouissant.

15h07 : Nous rencontrons Perrine et Erwan.

15h08 : Perrine nous explique qu’elle espérait nous croiser car elle suivait notre périple sur les réseaux.

15h20 : Cette première followeuse ne pourra malheureusement nous suivre, comme nous l’avions imaginé, puisqu’elle reprend justement son chemin en sens contraire 😞😞

15h21 : Nous la rattrapons pour lui reexpliquer la démarche de follower. 15h23 : Elle court maintenant. Nous n’allons pas nous épuiser alors nous repartons en sens contraire et remettons le cap sur Gavarnie !

17h05 : La pente est raide. Nos mollets aussi… Nous marchons depuis plus d’1h en sous-bois sur une pente à 20 %. Nous avançons sur la pointe des pieds dans l’espoir de tromper notre système nerveux. L’objectif : enregistrer le sol comme plat.

18h30 : Nous profitons d’un spot dans une vallée de rêve pour une baignade en famille et un bon bivouac!

19h05: Mais comme tout est vraiment trop idéal, nous baissons nos gardes et arrivons à nous chamailler pour des broutilles.

19h10 : Le sujet de la discorde cette fois-ci est l’aspect concavo-convexe des sardines. True story! 🤦‍♀️🤦‍♂️

20h30 : Nous nous trouvons un terrain d’entente autour d’un bon plat de coquillettes 3 min.

20h31 : Décidément, la vie au grand air sature parfois notre patience prématurément 😔

Classés dans :

Cet article a été écrit par Alizée Conraud

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

*