janvier 3, 2021 10:32

Non classé

Dormir partout et en toutes circonstances 😴
En portage, en bivouac, à vélo, dehors, dedans, sous la tente, chez l’habitant…

Voilà un long apprentissage qui nous a demandé et nous demande beaucoup de courage et de persévérance! Le sommeil de bébé est tellement fragile et tellement lourd à la fois…

A la question, “qu’est ce qui a été le plus difficile pendant la traversée des Pyrénées?”
La réponse est le dodo d’Ariane sans hésiter!

RéveilS ⏰⏰⏰⏰ allaitements nocturnes 🤱 cernes 😳😳 manque de sommeil 🥱🥱

Endormir et rendormir bébé exige une constante adaptation et ajustement de l’espace de sommeil, du rituel d’endormissement… en soi, un sport qui mériterait d’être inscrit aux JO 🏆

Car quand bébé dort 🥳🥳 tu n’as qu’une envie !
Crier de joie!!!!!

Ou éventuellement…
👉🏼 te reposer
👉🏼 faire les milliers de choses que tu n’as pas eu le temps de faire dans la journée
👉🏼 avancer à pied comme à vélo… c’est ce qu’on appelle notre bonne “fenêtre-météo” 😅

Je me surprends à dire à Jérô “Quand je marche, je me repose…” Je me repose de ne plus bercer, allaiter, chanter, lire, chuchoter, rassurer, envelopper…

Rien n’est jamais gagné, mais ça fait 2 bons mois qu’Ariane commence à gravir les marches du podium de son sommeil…🤞🏼🙏🏻 ahhh l’autonomie !!!

Deux énormes mercis @oceane_duf et @leslie.louis.790 pour leur soutien, leur écoute et leurs conseils… on en avait bien besoin !

Classés dans :

Cet article a été écrit par Alizée Conraud

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

*