février 11, 2021 7:43

Questions - Réponses

On nous a souvent posé cette question!

Selon une vieille croyance, « il est déconseillé d’emmener les enfants de moins de 3 ans au-dessus de 1800 m. »

Certains citent leurs pédiatres ou médecins…

Alors, selon un pédiatre et un médecin G qui pratiquent la randonnée en altitude, il n’y a pas de raison de s’alarmer au delà de 1500m, car chaque enfant est différent. *

*N’est-ce pas Doc Emmanuel!? Médecin G que nous avons croisé à 3032m particulièrement admiratif de notre cran et du sourire d’Ariane 😅

Pour être plus nuancés, nous pensons qu’il est important d’avoir à l’esprit que l’altitude peut provoquer un mal-aise chez l’enfant – peu importe son âge – et être vigilant à ses réactions, si vous randonnez, conduisez, skiez (…que sais-je encore…!?) au-delà de 1800 m, s’il n’est pas acclimaté.

En quoi consiste l’acclimatation ? 🧐

Elle consiste à respecter des paliers N’excédant pas 500m de dénivelé entre 2 dodos. 🦤😅🦤 Et ce, au-delà de 1500m

Cela ne veut pas dire que vous ne pouvez pas dépasser cette limite dans la journée, mais il est nécessaire de redescendre la nuit et de progresser lentement en étant attentif aux réactions de votre enfant.

Pourquoi redescendre la nuit!? Pour que le métabolisme de l’enfant (comme le nôtre) puisse se reposer et produire gentillement son petit stock de globules rouges.

Petits conseils :

⚠️Si bébé est allaité, faites-le téter lors de l’ascension. 🤱

S’il est au biberon, faites-le boire. 🍼

Classés dans :,

Cet article a été écrit par Alizée Conraud

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

*